4 signes qui prouvent qu’être late bloomer n’est pas une tare

Si j’avais pu mettre un mot sur ces « maux », cela m’aurait épargné un investissement conséquent dans des Kleenex.
Cependant, je suis contente de pouvoir dire aujourd’hui que je suis une late bloomer !

Je me souviens qu’il y a quelques années de cela, en 2010, je bouillonnais au fond de moi. Je ne comprenais pas pourquoi, je ne parvenais pas à entreprendre et que les projets que je mettais en place n’aboutissaient pas. Un tourbillon de déception, de frustration et de désillusion venait corrompre mes ambitions.

C’est que très récemment que j’ai compris ce que signifie le terme late bloomer. C’est une personnalité à floraison tardive qui révèle tout son potentiel à la maturité. Pour vulgariser le terme, les late bloomers sont comme du vin, ils se bonifient avec l’âge.

1. Un changement festif pour la vieille que je suis

été 2017 amazone hexagone

En ce premier jour d’été, je suis heureuse de commencer cette saison estivale avec cette super nouvelle !
Á l’aube de mes 28 ans, j’ai atteint un pallier que j’ai longtemps et secrètement souhaité. Il y a bientôt un an, j’écrivais un article sur mes souhaits que je voulais réaliser cette année et aujourd’hui :

  J’ai validé ma LICENCE  avec mention svp !!

Pendant longteeemps et encore maintenant, j’ai toujours dit que je voulais avoir mon master avant mes 30 ans et cela malgré, un cursus scolaire gâchée et chaotique sans omettre, cette longue période de passage à vide.
Me voilà aujourd’hui à mi-parcours pour atteindre cet objectif semé d’embûche et épicé de persévérance.
Une reprise d’études, non sans risque.

Oh my gosh, qu’est-ce que j’ai galéré pour revenir sur les bancs de l’école, maman solo avec 2 enfants à bas âge, sans le bac et sans un sou.

J’ai commencé au plus bas et sans vouloir m’étaler sur le sujet, j’ai digéré un bon nombre de ricanement au nez lorsque j’avais besoin d’une main, d’un soutien ou d’un geste chaleureux.
J’ai essuyé pas mal de rejet de la part de personnes qui se pensaient supérieurs car mon aspect extérieur ne rentrait pas dans leurs mœurs.

Merci à vous d’avoir mis en avant ma valeur et mon gout prononcé pour le non conformisme.😘

2. Ne laisse jamais l’environnement extérieur te façonner et te conditionner

J’ai un parcours atypique et c’est sans compter sur ma débrouillardise et une ouverture d’esprit sur ce monde qui se montre parfois sombre que j’ai toujours gardé le cap. Toujours et sans cesse aller plus haut, plus loin malgré des erreurs –formatrices– de jeunesse.

Parmi ce flot d’erreur et d’échecs, une expérience professionnelle sort du lot. Elle m’a plus qu’aguerrie et m’a confirmé qu’il fallait que j’obtienne mon master, que je fasse mes marques afin de laisser mes traces avant de prendre mon envol !
Il y a 2 ans, je perdais un emploi en alternance dans laquelle je m’épanouissais comme jamais malgré des cours plus ou moins attrayants voir même ennuyants.

Un poste en apprentissage super clean niveau salaire + de 1300€, ordi, portable, clé 3G et véhicule de service à disposition – que demander de mieux lorsque l’on est étudiant ? – mais tout cela a été subitement et injustement coupé sous les pieds, de jour au lendemain sans que je ne puisse avoir le temps de me retourner.

En cette veille de Noël, ces tocards avaient décidé de m’achever avec une belle estocade.
Comment allais-je pouvoir assurer, assumer la magie de Noël et faire briller les yeux de mes merveilles ?
Une injustice qui m’a plus que jamais révélé cet attrait pour l’investigation ainsi que cette aversion contre les injustices rascisées et isolées.

Subtiles mais présentes en grand nombre dans le quotidien d’une mère seule, banlieusarde, noire de surcroît… Une raison de plus pour ne pas me laisser marcher sur les pieds !

late bloomer amazone hexagone

“ Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.” — Henri Michaux

3. La défaite, ce pallier répétitif qui mène assurément le late bloomer vers la réussite

J’ai chuté pour mieux me relever et surtout pour ne plus me faire enfariner !
Une expérience qui – sans vouloir faire la victime – n’allait certainement pas rester sous silence.
J’ai tapé aux portes pour me faire syndiquer, je me souviens encore de cette secrétaire qui riait à gorge déployé en m’annonçant qu’avec mon affaire aux prud’hommes, je m’en sortirais avec tout au plus un 1 euro symbolique… Tchiip.

Karma is the real bitch : tel un tueur à gage, elle agit et n’oublie personne sur sa liste !

cookie gun amazone hexagone ete

Croyez-moi qu’au niveau money, ces employeurs habitués à employer en mode turn-over et pas fêlé de rédiger un contrat ainsi qu’un avenant en bon et due forme : ils ont craché les billets comme s’il en pleuvait et les principaux concernés en voulant ruser se sont retrouvés à pointer au Pôle Emploi.

Après moult échecs et chutes, cet été : je renais de mes cendres afin de rebondir efficacement.

4. Un été qui démarre sous de bon hospice

ete festif amazone hexagone

Fraîchement diplômée, je me remercie affectueusement de m’être donné les moyens malgré tout ce que cela impliquait et je remercie également toutes les personnes qui m’ont donné de la force de près comme de loin. Tu sais, ce soutien verbal, moral, gestuel, physique, matériel, spirituel dont on a tous besoin car l’humain n’est absolument pas infaillible.

Aujourd’hui la licence, demain le master, c’est cette résilience qui me permet d’user de combativité pour m’élever… Je ne perds donc pas de vue qu’il est primordial que je rende mes lendemains meilleurs ! Ce bac +5, c’est comme la MAAF : je l’aurais un jour, je l’aurais.

A bientôt 28 ans, maman de 2 enfants et en véritable late bloomer, c’est seulement maintenant que je profite pleinement humblement et fièrement de ce sentiment de satisfaction personnelle dans le domaine scolaire/professionnel.

Tout cela pour te dire que si tu as un objectif, ne le perds jamais de vue. Même si tu chutes, relève-toi et révèle-toi ! Ne laisse jamais une injustice te définir et prendre le dessus sur la vérité même si elle est infime, au grand jamais.

Mes Amazones, pour en savoir davantage sur le late bloomer : ICI et

La saison estivale commence avec mélancolie pour les mélomanes d’Hip-Hop et de Rap car elle rime avec la disparition d’une légende : Prodigy au même point qu’Easy-E, 2Pac ou B.I.G.

Rassure toi, je ne pleure pas à chaudes larmes mais il est vrai que cela me fait un petit pincement au cœur. La veille de cette saison festive qu’est l’été, un bel et talentueux artiste du RAP et Hip-Hop est parti se reposer pour l’éternité.

Le début de la fin de cette génération enchantée.

Pourquoi ce pincement ? Car cela renvoie encore une fois à ce cheminement de la vie qui s’achève inévitablement par la mort. Les années passent et les meilleurs trépassent tandis que nous ici bas, on prend de l’âge. Alors je me dis que si je vieillis, autant que je le fasse avec classe, non ? Donc voilà, je referme ma petite parenthèse vague à l’âme de djeun-vieille.

RIP PRODIGY amazone hexagone été 2017

Savais-tu ce que c’était un late bloomer, te considères-tu tel ?

Que signifie pour toi, ce changement de saison ?

Connaissais-tu Prodigy ?

Oui, je sais, le mode bombardement de questions est activée. Aha.

N’hésites pas à m’en faire part en commentaire, je serais ravie de te lire et de te répondre.

Amazonement Vôtre

Si tu souhaites me rejoindre sur les réseaux sociaux 🙂

Facebook

Twitter

Youtube

Instagram

NEWSLETTERS

Si tu souhaites recevoir les articles et astuces en exclusivité par mail, inscris toi.

Please wait...

Merci de te joindre au monde d'une Amazone dans l'Hexagone !

[WD_FB id= »0″]
Facebook Comments
Suivre:

9 Commentaires

  1. Sonia
    22 juin 2017 / 1:15

    Superbe article ! Bravo pour ton parcours et ta motivation hors pair. Tu es une véritable Amazone ❤️

    • L'amazone Odélya
      22 juin 2017 / 1:17

      Je te remercie du fond du coeur pour ces mots si encourageants et si gentils !
      Bisous !

  2. 23 juin 2017 / 1:56

    Bravo pour ta licence, ton article et la persévérance qu’il t’a fallu pour tout mener de front. ça n’a vraiment pas du être facile ! On a trop tendance à nous dire qu’il faut forcément faire les choses à un âge précis mais non, chacun son rythme, je ne suis peut-être par exemple pas une late bloomers pour les études mais je l’ai été pour le permis, je viens de l’avoir à 25 ans alors que tous mes amis l’avaient déjà depuis longtemps !

  3. 23 juin 2017 / 2:02

    Moi je trouve ton parcours super ! J’ai aussi mis du temps à accomplir certaines choses (j’ai 27 ans) mais je trouve mes réussites encore meilleures ♥ J’te souhaite le meilleur pour toi en tout cas !

  4. 25 juin 2017 / 10:56

    Coucou !
    Félicitation pour ta licence ! Je ne connaissais pas du tout ce terme et je dois dire que je le trouve très sympa ! Je suis un peu comme ça ! J’ai souvent été moyenne et finalement la en master j’arrive à être dans les premières je n’en reviens pas !

    Julie – Comme on est

  5. 26 juin 2017 / 2:29

    Superbe article et tu as tout dit ! Chacun son rythme dan sla vie. Le plus important c’est de savoir où on va et d’avoir des objectifs claires mais aussi de se donner les moyens d’y arriver. Bon courage et ton nom de blog te définit bien. Tu es une amazone 😉

  6. 27 juin 2017 / 5:30

    Article très intéressant dans lequel je me reconnais énormément car ce n’est qu’à mes 28 ans que j’ai commencé à vraiment m’engager dans la voie qui me faisait rêver ado… Je viens d’avoir 30 ans et je suis loin d’avoir pleinement réaliser tous mes projets: mais je suis en bonne voie et je n’ai plus peur. Je te félicite pour ton diplôme !

    • L'amazone Odélya
      3 juillet 2017 / 7:21

      Oui exactement, le plus important c’est d’être en phase avec nos souhaits et objectifs de vie. Je pense que poursuivre ses rêves fait définitivement partie de ces objectifs. Merci beaucoup, je te remercie également de ton commentaire 🙂

  7. 10 août 2017 / 11:14

    Euuuh j’ai plus de 40 ans…alors je suis une very late bloomer ! Je ne connaissais pas cette expression, je l’adopte, elle me correspond bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *