Examens : 7 commandements pour les réussir

L’année scolaire touche à sa fin et rime donc avec les examens. La gorge nouée, le ventre serré… Personne n’échappe à cela la veille d’un examen. Pour éviter de nourrir cette angoisse, voici mes 7 commandements pour viser la réussite.

1. Tes révisions, tu organiseras

Les révisions de dernière minute pour des examens ne sont jamais la bonne solution. Imposer à son cerveau d’enregistrer un max d’information dans un temps court, c’est un leurre. Méthode et motivation sont les mots clés pour des révisions de qualité. N’attends pas la dernière minute pour faire des fiches qui récapitulent l’essentiel du cours et utilisent des moyens mémo-techniques afin d’en faire un vrai capital mémoire.

C’est important de savoir gérer son temps en se fixant des délais et en s’accordant des pausesLes révisions de dernière minute ne servent pas à grand-chose; il est même souvent néfaste de se surcharger de travail la veille d’un examen. Réviser un cours auquel on n’a pas travaillé aura bien peu d’effet.

2. Un sommeil de qualité, tu privilégieras

Si comme moi, tu as pris l’habitude de te coucher à 2 ou 3 heures du matin tous les jours, le jour J tu auras sans aucun doute du mal à te lever. L’idéal est de dormir entre 6 et 8 heures par nuit et de ne pas se coucher après 00H pour profiter au mieux d’un sommeil réparateur.

Il s’agit donc de bannir les veillées devant Netflix car un sommeil médiocre favorise le stress et attaque les défenses immunitaires : si tu es donc en manque de sommeil, tu seras plus vulnérable à l’angoisse d’un examen car le terrain sera y favorable. Oblige-toi à dormir suffisamment tôt pour avoir bien avoir un sommeil bénéfique. 

3. Une bonne alimentation,tu auras

Un examen, c’est comme une épreuve sportive ! Si tu viens à ta période d’examen sans énergie, tu es alors sûre de rater son départ ou de ne pas arriver jusqu’au bout. Il est donc vachement important de bien manger et de bien dormir, notamment dans les derniers jours précédents les épreuves.

L’alimentation permet de fournir de l’énergie, le sommeil aussi, en plus de permettre au cerveau de récupérer et d’enregistrer toutes les informations acquises dans la journée donc il faut éviter de se présenter le vendre vide ou de se surcharger l’estomac. Ah oui, au fait ne fais pas l’impasse sur les fruits sec ou fruit tout court pour contrer le coup de barre et le tintamarre gastrique de 10h30 – l’expérience prouuuve que !-.

4. Tes affaires pour le lendemain, tu prépareras

On va éviter les coups de speed matinaux qui mettent mal avant même de franchir la salle d’exam ! Pour cela, tout ce dont tu auras besoin pour le jour J, tu le prépares la veille. N’hésites pas à faire une liste et à la checker avant d’aller te coucher afin de te réveiller sans avoir à te précipiter dans tous les sens et à paniquer le jour de l’examen :

– stylos, crayons, blanc correcteur
– feuilles, brouillons
– règle, équerre, compas, calculatrice
– montre, fiches révisions, bouteille d’eau
– carte navigo, argent
– plan d’accès à la salle d’examen
– convocation, carte d’identité, carte d’étudiant…

Pense à préparer tes vêtements en choisissant une tenue ordinaire et correcte dans laquelle tu te sens à l’aise.

5. Ta réussite, tu visualiseras

Visualise-toi rayonnante d’avoir atteint ton objectif, vis ces moments en sollicitant tous tes sens. Entends-tu les voix qui te félicitent ? Te vois-tu devant les panneaux des résultats de ces éprouvants examens à découvrir que tu es admise et que tu passes au niveau supérieur ?

Vis ces moments de joie intensément, sans retenue. Use et abuse de cette technique par contre si tu n’as pas travaillé pendant l’année, tu pourras visualiser tous les jours jusqu’à la date fatidique : cela sera sans effet car la visualisation ne remplace pas les révisions.

6. Les questions de l’examen, tu liras attentivement

Lis les questions au minima deux fois, afin d’anticiper une éventuelle négligence lors du 1er passage. Souligne les mots clefs de la question et ne te précipites pas. Si possible, lis l’examen dans son intégralité avant de commencer à travailler.

Cela te donnera une idée de ce qui est prévu, te permettra de mieux organiser ton temps et t’évitera ainsi les surprises désagréables alors qu’il ne reste que quelques minutes.

7. Du temps pour la relecture, tu consacreras

Gratter la plume lors d’un examen c’est bien, vérifier ce que l’on écrit c’est mieux. La relecture est tout aussi importante que la lecture des questions.

C’est le fait de se relire qui permet d’ajuster une réponse qui te parait incomplète ou de corriger des coquilles d’orthographe et de syntaxe. La relecture est synonyme de prise de recul donc n’hésite pas à user de ce commandement lors de ton examen.

Je te souhaite bon courage pour tes examens et j’espère que tu vas les réussir haut la main !

7 commandements examen amazone hexagone

Bonne fin d’année scolaire mon Amazone ! <3

N’hésite pas à partager en commentaire, tes conseils et astuces pour préparer la réussite de tes examens

Amazonement Vôtre 

 

Facebook Comments
Suivre:

1 Commentaire

  1. Elsa
    5 décembre 2017 / 1:24

    Sage, TRES SAGE conseils. Je me mets toujours au dernier moment aux révisions, alors en général je zappe un peu les étapes sommeil et nourriture de qualité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *