Mon 1er crochet braid !

Hello les Amazones !

Aujourd’hui sur le blog, je vous parle d’une première expérience dont je suis extrêmement fière mais vraiment ! En plus de concrétiser, un de mes objectifs pour cette nouvelle année, je m’enlève une sacrée épine du pied ! Économie, indépendance et autonomie, savoir se coiffer… c’est la vie !

Vendredi, en rentrant de la fac et sur un coup de tête, j’ai voulu essayé de me faire un crochet braidJ’avais envie de changer de tête mais de pouvoir continuer à avoir accès à mes cheveux pour mes soins et les hydrater. Depuis que j’ai essayé le crochet, je suis juste tombé in love de cette technique ! Donc le moment était venu pour moi, de me défier afin d’atteindre mon objectif.

Mais Odélya, c’est quoi le crochet braid ?!

Et bien pour faire simple, le crochet braid est une technique de coiffure.

Elle consiste à réaliser des tresses collées sur la tête, pour ensuite insérer des mèches de cheveux à l’aide d’un petit crochet autour des tresses. Les rajouts sont fixés en réalisant un ou plusieurs nœuds mais cela dépend de l’épaisseur et du type de mèches choisies).

C’est une superbe alternative au tissage et respectueuse de notre chevelure qui est deja utilisé par les femmes américaines depuis des années. En France, cette technique commence petit à petit à être adoptée: depuis environ 2 voire 3 ans. Le crochet braid est apprécié car c’est une coiffure protectrice avant tout. On peut ainsi prendre soin de ses cheveux tout en laissant respirer notre cuir chevelu. Cette coupe est idéale pour les saisons froides car elle permet à nos cheveux d’être protégés du froid.

Pour commencer ma tête, j’ai donc pris:

  1. Un gros peigne
  2. Un ciseau
  3. Un crochet
  4. Un démêlant ( que j’ai d’ailleurs oublié de photographier )
  5. Mon vaporisateur ( huile de carotte, d’avocat et de l’eau de source )
  6. 4 paquets ( 2 gris x 2 noirs ) plus, une de chaque couleur.

prete-pour-attaquer-le-crochet-braids

Les paquets que j’ai pris, c’est des basiques de chez basique. 1,50 euros le paquet, je n’ai pas voulu investir dans des mèches de meilleures qualités parce si ma tête aurait été gâté… je l’aurais totalement eu en travers de la gorge :). J’ai eu un super support de la part d’une de mes Femmes d’Influence dans un article paru sur le web-magazine Femme d’Influence.

Un article qui détaille super bien les étapes pour crocheter sa tignasse. Parce le net regorge de milles et unes solutions pour faire des crochets braids… mais je voulais me référer à une source sûre, fiable et surtout que je connais. Oui, la peur de l’inconnu me pousse à me méfier même quand il s’agit de ma chevelure. Après avoir trouver mon bonheur en article je me suis lancée étapes par étapes.

La 1 ère étape: Le démêlage

img_6083

Ce fut la dernière fois que je confiais ma tête à une coiffeuse que je ne connais pas ! Maintenant soit je coiffe mes cheveux naturels seule, soit c’est ma cousine qui me coiffe avec ses doigts de fée ou bien je mets des laces !

Voilà mon nuage à coiffer et encore, cette photo remonte à juin, donc 4 mois et mes cheveux ont depuis assez bien poussé. M’enfin, il faut vraiment bien démêler, d’abord avec les doigt ensuite avec le gros peigne. Si vous le souhaitez vous pouvez peigner avec un sèche cheveux pour détendre le cheveux. Prenez garde à le mettre sur chaleur tiède au maximum pour ne pas agresser les écailles, assécher et fragiliser votre nuage.

La 2e étape: Les nattes collées

img_4246

Tête de boxeuse paré pour les crochets !

Donc une fois paré, j’ai commencé par faire des nattes collées de la même taille et qui partent du front jusqu’à la nuque. Les amazones, n’oubliez pas de coudre les bouts de vos nattes collées: sinon vous aurez des bouts de nattes qui se promèneront dans le vide et ils seront difficile à crocheter.

Il faut faire des nattes collés de taille identique pour être sur que le résultat final soit uniforme. Après si on souhaite avoir un rendu vraiment naturel, il ne faut pas hésiter à faire tout au long de la tête, une grosse natte de tous les cheveux que l’on ne crochètera pas. Mais il faut une longueur de cheveux suffisante et conséquente car ces cheveux viendront camoufler les nœuds des crochets, une fois la crochetage terminé.

La 3e étape: Le crochetage

Le crochetage parait super technique au début mais on prend vite le geste.

Le geste du crochetage, c’est piquer une natte avec le crochet. Une fois le crochet sorti de l’autre coté de la natte, on ajoute un brin de mèche dans la petite boucle qui se referme avec un petit loquet de sécurité. Une fois que le brin est bloqué dans la petite boucle, on retire le crochet, ce qui fait automatiquement passer la mèche à travers la natte et on la noue sur la natte collé (1 ou 2 nœuds).

Plus la mèche est lisse et fine, mieux vaut faire 2 nœuds pour qu’elle ne glisse pas. Pour une coiffure plus naturelle et durable, préférez les mèches naturelles aux  synthétiques. N’oubliez surtout pas que les mèches doivent s’intégrer sur la tresse et non sur les racines. Vous évitez de cette façon, la tension des rajouts sur les racines et vous limitez ainsi la casse.

Comme mon dernier paragraphe peut être pris pour du mandarin, voici la technique en image 🙂 :

Honnêtement arrivé au quart de ma tête, je me suis dit:  » – mais toi là, dans quel problème tu as voulu te mettre ?! Voilà maintenant ! Tu ne peux plus reculer et tout défaire hein, d’ailleurs tu n’as même pas intérêt! ahahah ». Un petit coup de pression pour me booster et terminer ce que j’ai commencé.

Plus j’avançais et que je voyait mon oeuvre prendre forme, plus cela me donnait la force et la motivation de continuer. Lorsque l’on a l’habitude, c’est peut déjà paraître long alors pour moi qui ne suis pas une adepte de la coiffure par ses propres moyens, c’était clairement la traversée du désert sans eau. Mais après l’effort, vient le réconfort !

La 4e étape: Finaliser sa coupe et la personnaliser à son goût!

J’ai commencé à me coiffer il était 18h et j’ai terminé à 05h15 du matin MDR. J’ai mis plus de 6 heures pour réaliser ma tête quand d’autres filles mettent 2/3 heures pour réaliser cela, moi bon ce n’est pas la vitesse qui comptait, je voulais surtout être sure de franchir la ligne d’arrivée ! Le lendemain matin, j’avais une réunion de rédaction et il aurait été hors de question de venir avec ma tête à moitié coiffé ahah.

Pour l’instant, je garde ma coiffure en mode lisse, j’activerais le mode boucle dans 1 semaine et demi 🙂

crochet-braids-by-myself

Pour mon prochain crochet braid, je vais me faire une big AFRO ahaha ! N’empêche que c’est limite jouissif de se dire que maintenant tu peux te coiffer toute seule, sans devoir attendre sur une coiffeuse qui ne connais pas forcément tes cheveux et qui va les maltraiter au lieu de les chouchouter. Château d’eau et compagnie…c’est FINI !!! A vrai dire, je n’étais pas une grande fan des salons de coiffures, j’y suis allée que 3 fois dans ma vie et seulement une expérience était positive… Pour moi, c’est plus que significatif !

Et vous, les Amazones préférez vous les tissages ou les crochets ? Seriez vous tentées de vous faire un crochet toute seule ?

N’hésitez pas à me faire part de vos réponses en commentaires 🙂

Je vous fait des bisous

Amazonement Vôtre

Follow my blog with Bloglovin

snap-lamazone

Facebook Comments
Suivre:

Commentaires

  1. Samba Sisters Touch
    10 octobre 2016 / 11:38

    Ton crochet est super bien fait, pour une première c’est plutôt bien réussi.
    Véro est une pro du crochet braid, qu’elle fait depuis quelques années, déjà. Moi je reste fidèle à mes tresses (nattes), le crochet j’aime pas trop.
    Bisous de nous 🙂

    • 11 octobre 2016 / 1:20

      Merci Anna, c’est vraiment gentil et ca me fait plaisir 🙂
      Oui il est vrai que c’est une coiffure qui ne convient pas à tout le monde, l’essentiel,c’est de pouvoir avoir une coiffure adaptée à notre chevelure 🙂
      Gros bisous

  2. 31 octobre 2016 / 2:56

    Je m’y connais pas du tout mais franchement félicitations, ça doit pas être simple du tout ! 🙂

    • 2 novembre 2016 / 12:36

      Merci 🙂
      oui effectivement c’est pas forcement simple à faire mais on n’est jamais mieux servi que par soi même 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *