Projection & Débat

Hello les Amazones !

J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, je vous partage un billet société. Je suis Congolaise et je ne peux fermer pas les yeux, ni rester stoïque sur le climat tendu et sanglant que subissent un bon nombre de Congolais. Dans la Région de Kivu plus précisément, la guerre civile à éclaté depuis 1996 et depuis, c’est sur les femmes que se déroule le conflit ! Un véritable génocide…

Une zone de guerre tristement surnommée capitale mondiale du viol

Je salue chaleureusement une superbe initiative que Mme TAWAB Claire, présidente du Conseil des élus français originaires du Congo kinshasa – Cefock et adjointe au maire de la Ville de Grigny – 91 a apporté au sein de ma ville.

claire TAWAB.jpg

Pour la semaine de la solidarité internationale, la ville de Grigny et le CEFOCK ont mis en place ce mercredi 17 novembre au centre culturel Sidney Bechet: la projection du documentaire «L’homme qui répare les femmes », de Thierry Michel et Colette Braeckman  qui fut suivi d’un débat.

Mobiliser, sensibiliser les consciences et témoigner modestement de ce que les femmes congolaises subissent en temps de guerre, c’est avec cette intention que Mme TAWAB Claire a monté ce projet.

Une projection du documentaire poignant et édifiant sur le parcours du Dr Mukwege et ses actions au sein de la communauté Congolaise, plus particulièrement ciblés pour les femmes victimes de la barbarie humaine.

colere d'hippocrate.jpg

S’en est suivi un débat sous le signe de la mobilisation et d’une forte envie d’agir.
Dans le cheminement de la sensibilisation à une cause parquée au rang des faits divers alors que ce sont littéralement des CRIMES DE GUERRE, le pari est tenu mais il reste beaucoup à faire.

J’ai également pu avoir des échanges enrichissants avec plusieurs acteurs dans de multiple domaine de compétences en quête d’un monde meilleur ou du moins d’un Congo meilleur, je vous invite par la même occasion à découvrir plus amplement chacun de ces projets porteur d’espoir et de solidarité.

LET’S GO association

Association Loliday’s

En somme, une fin d’après midi CONSTRUCTIVE sous le signe de la solidarité et de la PAIX! 🔝

peace snoop.gif

Mon ressenti après le visionnage

Avec le recul après avoir visionné ce doc, je me demande si c’est un mélange d’ignorance, de mysticisme et d’envie de pouvoir qui poussent ces hommes à de telles atrocités ?! En tout cas, c’est un mélange détonnant qui décime tout sur son passage.

C’est la première fois que je regarde ce documentaire, et j’en ai eu les tripes retournés. Je n’ai pas pu m’empêcher de verser des larmes et j’en suis ressortie avec un gros sentiment de culpabilité !

Appareils électroniques tâchés de sang sur le marché des pays développés sans que le monde s’en émeut concrètement. Enfant privé de ce qu’il y a de meilleur dans la vie: son enfance pour être enrôlé de force, sinon c’est la mort.

enfant soldat.gif

Pourquoi les autorités ne lèvent pas le petit doigt ?

Tout simplement parce  que le Congolais ne fait pas partie de la priorité et des intérêts des représentants de l’état congolais, ils préfèrent se gonfler la panse avec du Primus et se remplir les poches grâce à cet argent rouge sang de ces extraits de minerais et du rendement de ces commerces semi sous terrain !

primus sékélé ya musala.jpg

Le Congo Kinshasa détient une énormément richesse mais c’est aussi la cause de sa malédiction. Énorme pays dont le sous-sol est extrêmement riche par ces minerais et avec une biodiversité luxuriante, verdoyante et abondante mais qui fait tristement parti des pays les plus pauvres. Quel triste paradoxe !

Un intervenant pendant le débat dont le nom m’échappe et je m’en excuse mais qui est conseiller municipal à la ville d’Evry et qui est également d’origine congolaise, l’a très bien souligné: le Congo a participé à toutes les révolutions industrielles et continue d’y participer sans le consentement de ses habitants.

mine d'or au Congo.jpg

Des familles décimées et arrachées de leur terre, une humanité qui se perd au détriment du matériel, une déshumanisation totale et radicale des individus pour laisser place à un égoïsme égocentrique, …C’est donc cela le progrès mondial ?

Mon ressenti vis-à-vis de mes compatriotes ?

A cet événement, la salle du Sidney Bechet était remplie de moitié. Non pas par des Congolais. Beaucoup d’Européens et 2 Indiens voulant en savoir davantage sur la condition dramatique et chaotique de ces femmes congolaises. Des Congolais certes, il y en avait mais qu’est ce qu’on était en minorité !

Cela fait vraiment mal au cœur de voir le manque d’implication de mes compatriotes ! Ils étaient ou nos frères, nos pères, nos oncles, nos fils ?! Si dans des actions comme celle-ci, ils ne se manifestent pas… Ça en dit malheureusement long ! Pourtant Grigny regorge d’une grande communauté congolaise mais peu était assis sur les strapontins pour participer à cette mobilisation.

IMG_6788.JPG

Même si cela risque de déplaire à beaucoup, je m’en niane royal car une vérité qui fait mal est meilleure qu’un mensonge qui donne de l’illusion et je ne suis certainement pas là pour caresser dans le sens du poil, comme ça c’est réglé !

Ce que je retiens de cet event: c’est le manque cruel de solidarité congolaise, cet esprit communautaire est présent pour s’ambiancer dans les nganda mais pour agir beaucoup ronfle.

eyeroll amazone.gif

C’est quoi un nganda ? Arf et bien c’est un maquis, non non pas les maquis des résistants j’aurais bien aimé à vrai dire mais là il s’agit d’un endroit où les gens se réunissent pour manger, boire, danser et se dandiner en mode m’as-tu vu…#Flemme !

En rentrant, je suis partie faire des p’tites courses chez une tantine qui tient un magasin de produits que l’on utilise dans la gastronomie africaine et surtout congolaise. La devanture de ce magasin était remplie de beaucoup de personnes riant à gorge déployé et les yeux brillants…et bien je vous laisse deviner de quelle communauté faisait partie ces personnes.

embarassed.gif

Je dis cela non pas pour casser du sucre sur mes compatriotes, pas le temps pour cela ! Je fais juste état de ce que mes yeux voient. Des exemples de ce style, j’en ai à la pelle malheureusement !

Rien que sur ma ville lorsqu’il y a des events mis en place par d’autres communautés: maliennes, comoriennes, antillaises…il y a du monde à en avoir la vue qui louche ! Ils sont présents pour agir pour leur propre communauté. Je ne sais pas si le Congolais attend que l’on fasse les choses à sa place mais si tel est le cas, il va pouvoir attendre très longtemps.

De toute façon comme on dit à Grigny: trop parler peut deadtrop parler peut tuer, le 19 décembre arrive non ? C’est là que l’on verra qui est qui… Faire du bruit sur les réseaux sociaux, c’est cool mais le concret et l’action sur le terrain, c’est bien mieux. Pour agir nul besoin d’avoir un Master en stratégie internationale ! C’est comme pour le Mcdo, il faut venir comme vous êtes !

come amazone.gif

Le 19 décembre est une date cruciale pour TOUS les Congolais mais surtout pour ceux qui vivent au quotidien la mandat oppressant et répressif de Kabila. Cette date là étant le signe de la fin du mandat présidentiel de Kabila, il y aura forcément de grosses turbulences qui impacteront au niveau national et parmi la diaspora congolaise.

Je ne dis pas que TOUS les Congolais dorment paisiblement en attendant que les choses changent, je dis juste que ce n’est pas assez. Il manque cette synergie positive et cette cohésion entre nous.

Manifestation-Kinshasa-24-avril-16.jpg

Dans le documentaire, le docteur Mukwege explique comment lui est venu l’envie de devenir médecin: son père pasteur visita les malades et c’est lors d’une visite d’un enfant malade avec son père que le futur Dr Mukwege fit une remarque pertinente et surtout déterminante pour son avenir.

Il lui dit: « Papa, tu as visité cet enfant mais tu ne l’as pas soigné, alors j’étudierais pour pouvoir soigner les malades que tu visites. » Ces belles paroles m’ont confirmé que je dois continuer de partager avec mes enfants, mes activités extra professionnelles et mon militantisme associatif. Chaque acte que je pose impacte l’avenir de mes petits lions.

lionne and lionceaux.jpg

Si on agit au présent, on ouvre la porte aux actions futures de nos enfants !

Et vous, pensez vous que les actions humanitaires, solidaires et en soutien aux plus démunis devraient se limiter sur les réseaux sociaux ?

Trouvez vous qu’il manque de la solidarité et de la cohésion dans certaines communautés ?

Pensez vous que l’on évolue dans une société qui fait primer la superficialité au détriment des valeurs morales et du bien-être de son prochain ?

N’hésitez pas à y répondre en commentaire, je serais ravie de vous lire.

Amazonement Vôtre

La bisethe-world-of-amazone-1

Facebook 

Twitter

Instagram

 

 

Facebook Comments
Suivre:

Commentaires

  1. Samba Sisters Touch
    20 novembre 2016 / 4:01

    Mboté Odelya Sango Nini ?

    J’ignorais que tu étais originaire de la RDC que je connais bien, surtout Kinshasa, où j’ai travaillé dans le passé. J’étais entre larmes et rires en te lisant, car tu as dit pas mal de vérités. Je suis en admiration devant le travail de ce médecin, qui malgré les opportunités qui s’offraient à lui en Occident, a décidé de rester aux pays pour soigner ces femmes. Je l’ai connu grâce à une émission qui lui avait été consacrée sur la 2 dans « Toute Une Histoire ». Son humilité et son humanité m’avait touché. Il a réalisé les paroles qu’il disait à son père. D’ailleurs il a son frère aîné je pense, qui lui, est pasteur comme leur père.

    Merci pour ce partage, tu n’as pas prêché ou plutôt écris dans le vide. Même si tu ne touches qu’une poignée de personnes, tu as tout gagné. Un jour nos pays iront mieux.

    Bisous des Sisters

    • 20 novembre 2016 / 11:43

      M’boté na bino les Sisters !
      Merci beaucoup pour ce superbe commentaire, il me fait grandement plaisir.
      Je suis vraiment ravie d’apprendre un peu de ton parcours en particulier au sein de la RDC.
      Oui je suis originaire de la RDC 🙂 et je te rejoins sur ces belles qualités humaines du Dr et sur sa belle preuve d’amour patriotique !
      J’ai juste voulu écrire sans langue de bois et avec un regard d’Amazone 🙂 ca me fait plaisir que tu soulignes que mon pari est réussi
      J’ai foi à un meilleur jour pour nos 2 Congo <3
      Je vous fait des bisous les Sisters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *